La règle numéro 1

On parle du jeu de rôle en général, de ses actualités, de ses tendances, des différentes façons de jouer ou de maîtriser.
Avatar du membre
Kloup4ever
Prêcheur des Mondes Imaginaires et Fantastiques
Messages : 3376
Enregistré le : dim. mars 25, 2007 22:37
Localisation : dans la tête tu rajoute 2 dés de dégats

La règle numéro 1

Message par Kloup4ever »

Après l'introduction de Laurent sur les différents rôles du meneur de jeu, j'aimerais aborder un thème commun à tous joueurs : personnage-joueur et meneur inclus, la règle numéro Uno du jeu de rôle selon moi. Celle par laquelle toutes les règles devraient être interprétées :

Amusez vous, les uns, les autres.

L'engagement de chaque joueur pour que chacun des autres joueurs s'amuse garantit à chaque joueur d'avoir une bande d'ami unie dans le but de vous amuser, vous.

Le respect par chacun de cette règle contrecarre toute déviation de règles existantes, tout comportement indésirable, qui peut malheureusement arriver dans un jeu de rôle.

S'amuser soi-même est bien entendu important dans un jeu, quelqu'ul soit. Si un joueur ne trouve aucun amusement à jouer, il doit sérieusement s'interroger sur la cause de cet état de fait. mais s'amuser soi-même ne devrait pas être l'objectif premier du joueur, sinon, il risque de le faire au détriment des autres.

Le corollaire est que si quelque chose vous gêne dans le déroulement d'une partie de jeu de rôle, il ne faut pas hésiter à en parler après la séance ou avant la suivante.

Il existe peu de loisirs dans lesquels vous avez la certitude d'avoir à votre service une poignée d'amis tous dédiés à votre plaisir. Il faut en profiter et ne pas perdre de vue cette spécificité.
Modifié en dernier par Kloup4ever le mer. mars 22, 2023 07:35, modifié 1 fois.
Beware the Mushroom. :pim:

avatar créé par l'AI craiyon.com
Avatar du membre
L'Ogre
Contemplateur des Mondes Imaginaires et Fantastiques
Messages : 10272
Enregistré le : dim. avr. 01, 2007 18:42
Localisation : La Cave !

Re: La règle numéro 1

Message par L'Ogre »

Je partage cet avis. D'où l'intérêt de se mettre bien d'accord, au départ d'un jeu, d'une campagne ou d'une seule partie.

Il n'y a pas longtemps, il y avait plusieurs joueurs et nous n'arrivions pas à nous mettre d'accord sur un jeu. Je sentais que quoiqu'on décide certains joueurs seraient frustrés et du coup nous aurions risqué justement un problème. En cherchant une autre alternative qui ne lésait personne (Pendragon) nous avons réussi à passer une agréable soirée.
L'Ogre libertaire
:shock: :fff: :pleuy: :$$: :censur: : Je ne suis pas comte ! :uzi: ù^= :muhaha: :hach: :hurt4: :pendu: :rougefaché: :rougefaché:
Avatar du membre
Sasuké
Chevalier des Mondes Imaginaires et Fantastiques
Messages : 5795
Enregistré le : ven. mars 30, 2007 23:31
Localisation : Entremont Hépar Veau

Re: La règle numéro 1

Message par Sasuké »

Effectivement, je partage l avis de "on doit tous passer un bon moment" pour que la partie soit satisfaisante.

Cela nécessite de réussir à se mettre d accord sur le jeu dans un premier temps et les attentes des uns et des autres sur le dit jeu.

Ensuite, il faut aussi un peu se connaître autour de la table, les sensibilités des uns et des autres. Garder en tête que, même si le jeu est prenant, les difficultés, les afflictions que peuvent rencontrer des personnages sont générées pour la narration, et non pour léser un joueur même si certaines situations peuvent être frustrantes. Il faut se rappeler qu il s agit d épreuves pour le personnage et qu il prend en ampleur narrative en les traversant (qu il les réussisse ou non). La sensibilité étant quelque chose d assez intime, certains s approprient plus facilement que d autres la prise d une tare ou d une modification de leur perso par le jeu. L échec d un personnage peut être mal vécu par son joueur c est aussi un fait.

Si tu prends l 'exemple de warhammer, il faut savoir que tu vas jouer une succession de persos qui en prendront plein la gueule avec une mécanique de jeu qui le simule assez bien.
Si un joueur veut jouer un héros qui roule sur tout ce qui bouge, il y aura un décalage entre ses attentes et ce qu offrira ce jeu.

En ce sens, je pense que pour certains jeux je referai un point sur ce que j attends de tel ou tel jeu que je maîtrise.


Un autre aspect qui peut parfois être oublié dans la passion du jeu mais qui me concerne en tant que MJ (enfin ma façon de voir le rôle du MJ)
C est que le Meneur joue avec les Joueurs, même s il est amené souvent à interpréter leurs adversaires (il interprète aussi leurs alliés), le scénario et les histoires avancent car la table joue ensemble. Le hasard ajoute souvent son grain de sel mais, avouons le, c est ce qui rend ce loisir si addictif.
SPECTACLE !!!!

Non je ne procrastine pas... Je fais des quêtes secondaires !!
Avatar du membre
Kloup4ever
Prêcheur des Mondes Imaginaires et Fantastiques
Messages : 3376
Enregistré le : dim. mars 25, 2007 22:37
Localisation : dans la tête tu rajoute 2 dés de dégats

Re: La règle numéro 1

Message par Kloup4ever »

Très clairement, le bonheur des joueurs ne coïncide pas toujours avec celui des personnage.

Je pense qu'on s'accordera tous pour dire qu'il est important de se connaître en tant que joueur et qu'il est inutile de s'infliger une partie de jeu type horreur si l'on se frustre facilement d'avoir son personnage en situation d'échec, de même qu'on ne jouera pas à Warhammer si l'on souhaite avoir une chance de réussir plus de 10% de ses jets de dés. 😄

D'où l'intérêt de discuter entre les parties.

Une suggestion que l'on pourrait faire et qui se pratique, c'est de discuter ensemble de la partie au début et à la fin de chaque séance, en s'assurant de laisser la parole à chaque participant.
Beware the Mushroom. :pim:

avatar créé par l'AI craiyon.com
Avatar du membre
L'Ogre
Contemplateur des Mondes Imaginaires et Fantastiques
Messages : 10272
Enregistré le : dim. avr. 01, 2007 18:42
Localisation : La Cave !

Re: La règle numéro 1

Message par L'Ogre »

Si on reprend l'exemple de Warhammer, quand Hangyakusha m'a proposé une seconde partie de Warhammer alors qu'à la première mon perso était parfaitement décédé au bout d'une demi-heure (2h de créa mini tout de même) Il a très clairement vu que ça ne le ferait pas de cette façon. En me proposant de jouer un Ogre qui avait au moins un secteur dans lequel il pouvait se targuer de 50% de réussite il a réussi à me convaincre.
L'Ogre libertaire
:shock: :fff: :pleuy: :$$: :censur: : Je ne suis pas comte ! :uzi: ù^= :muhaha: :hach: :hurt4: :pendu: :rougefaché: :rougefaché: